Shopping cart Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Toutes catégories

Boîtes artisanales

Boîte en calebasse avec couvercle

4,50 € TTC.

G25.1217

Désolés, ce produit n'est plus en stock dans cette declinaison

Description

Boîte avec couvercle en calebasse du Burkina-Faso. Bijoux, encens, épices, végétal Rasta, ou encore pour y mettre le beurre de karité. Cette boîte de l’artisanat africain est une décoration africaine de qualité, réalisée par un adulte. Mesures photo 4.

Plus de détails

Plus d informations

La calebasse est laissée à l'état brut. Les parties sont découpées. Ensuite, elles sont cousues, à l'aide d'un lien végétal.
De la même façon, la partie supérieure servant de couvercle, est bordée par une bande de bois cousue à la calebasse avec la même fibre végétale. Ce qui permet la fermeture hermétique de la boîte. Le couvercle s’emboîtant parfaitement dans le réceptacle.
Ce type de boîtes permet de mettre à l'abri de la poussière et des insectes différents produits. Elles peuvent être utilisées comme coffres à bijoux, comme boîtes à encens, boîtes à tabac, boîte à karité, boîte à ...
La calebasse est le fruit de deux plantes différentes : le calebassier (de la famille des bignoniacées) qui donne un gros fruit rond et la liane (de la famille des cucurbitacées) qui donne un fruit plus petit dont la partie sphérique est prolongée par un pédoncule allongé. La calebasse est utilisée sous diverses formes.
Coupée en deux, vidée et séchée, la calebasse, fruit du calebassier, est le récipient idéal pour transporter les produits du marché.
C'est aussi le récipient utilisé pour la conservation des produits liquides et solides, la préparation du couscous de mil.
C'est aussi une excellente caisse de résonance pour des instruments de musique à cordes comme la Kora, instrument entre la guitare et la harpe. Certains percussionnistes ou conteurs s’en servent tel que et ‘frappent’ dessus à différents endroits pour faire raisonner telle ou telle sonorité (pour se faire, ils choisissent généralement de grosses calebasses qu’ils coupent en deux.
C'est incroyable ce que l'on peut faire avec une calebasse : entière ou coupée au milieu, plongée dans un récipient d'eau, associée à des tiges de bois pour former un "arc" musical aux sons riches et subtils, remplie de graines et frappée sur le sol, ou percutée avec les doigts bagués, elle est mise...à tous les sons.
La calebasse, fruit de la liane, entière, est transformée en maracas, coupée en deux, elle sert de cuillère, de louche; Elle a d'autres fonctions : baratte, gourde, écuelle, élément décoratif...
Elle appartient à l'environnement proche de tous les africains.
Les calebasses, ustensiles de cuisine, sont gravées ou pyrogravées depuis le Moyen-Âge au en Afrique de l’Ouest. Les calebasses peuvent avoir une longue vie : elles sont même recousues quand elles se cassent!
De par sa forme ronde, la calebasse rappelle le ventre de la femme enceinte. C'est ainsi qu'elle est un objet rituel de la fécondité chez certains peuples africains.